06.08.18 / Étape 34

Fortun - Bismo

Le froid glacial (2 degrés) et les tintamarres des cloches de moutons ne nous laissèrent pas dormir bien longtemps et nous avons donc décidé de partir plus tôt que d’habitude. Alors que Malo parvient à trouver un bus qui l’emmène dans la ville la plus proche, Théo, quant à lui, grimpe avant d’arriver à 1498 m d’altitude. La grimpette a été dure (quelques centaines de mètres à 13%) mais en valait le coup: vue imprenable sur d’immenses glaciers! Qui dit montées dit descentes! Théo a ainsi dévalé plusieurs de dizaines de km à 60km/h avant de retrouver Malo à Lom (qui entre temps a réparé son vélo). Nous pédalons ensuite une petite quinzaine de kilomètres avant de se poser près d’une rivière et de se réchauffer auprès d’un feu de bois.